L’origine du symbole

Histoire-du-hashtag-ARTEO-ConseilLe symbole apparaît pour la première fois en 1960 dans le monde des nouvelles technologies sur les touches de téléphones.

18 ans plus tard, en 1978,  le symbole # est utilisé pour la première fois dans le langage informatique pour la programmation puis sera utilisé pour diverses fonctions.

 

L’arrivée du hashtag sur Twitter et ses dérivés

Plus récemment, le 23 août 2007, Chris Messina propose d’utiliser le symbole pour regrouper des messages traitant du même sujet. Il en expliquera l’utilisation et le principe sur son blog Factoy Joe.   Trois jours plus tard, Stowe Boyd nomme le symbole # “hashtag”.

Twitter officialise en 2009 l’utilisation du hashtag sur la plateforme en optimisant chaque terme précédé du # en devenant un hyperlien. Cet hyperlien permet de regrouper tous les tweets autour d’un même sujet de la communauté.

La pratique du hashtag se développe rapidement, on voit apparaître des utilisations propres au réseau.

  • Les #FF (Follow Friday) mettent en avant des comptes Twitter à suivre.
  • Les #TBT (Throwback thursday ou grand déballage du jeudi en français) consistent à poster une vieille photo de soi, lorsque l’on était enfant ou adolescent, dans le but d’amuser ses followers, de préférence le jeudi, bien que cette règle ne soit pas fixe.
  • Les #TT (Trending Topics) arrivent sur la page d’accueil de Twitter pour présenter les sujets tendances sur Twitter à un instant T. Ces tendances peuvent être nationales ou mondiales ! Leurs durées est comprise entre 10 minutes et 24 heures en fonction du nombre d’interactions qu’elles génèrent.  

 

Le saviez-vous ? Un tweet accompagné d’hashtags a 40% de chance d’être retweeté, alors qu’un tweet non accompagné d’hashtags a lui 25% de chance d’être retweeté.

Peu à peu, on constate que la plupart des médias sociaux utilisent les hashtags : Instagram (janvier 2011), Google+ (octobre 2011), Facebook (juin 2013), …

ARTEO-Conseil-Animation-de-vos-réseaux-sociaux_V2

Le saviez-vous ? C’est en 2014 que le mot Hashtag est entré dans le dictionnaire.

#Rassemblement

10 ans après le premier hashtag, on compte aujourd’hui plus de 125 millions d’hashtags échangés quotidiennement. Cette pratique a servi de tremplin à plusieurs mobilisations de masse.

En avril 2014, le hashtag #BringBackOurGirls, relayé par l’ancienne première dame américaine Michelle Obama, a été lancé suite à l’enlèvement de 276 lycéennes au Nigeria

#JeSuisCharlieLes hashtags ont également permis aux internautes d’exprimer émotion et solidarité à la suite d’attentats. Ainsi, en janvier 2015, le hashtag #JeSuisCharlie devient l’un des hashtags les plus populaires sur Twitter en France suite aux attentats contre le journal Charlie Hebdo. Il a été tweeté plus de 5 millions de fois en 2 jours après l’attentat.

Le hashtag #PrayforParis avait été tweeté plus de 6 millions de fois après les attentats de novembre 2015, un slogan qui a été repris à Berlin après une attaque sur un marché de Noël en décembre 2016 #PrayforBerlin.

 

#Légèreté

Le hashtag n’est pas seulement synonyme de rassemblement ou de mobilisation comme nous venons de le voir. Il y a une utilisation beaucoup plus légère du hashtag qui peut faire sourire et même rire. C’est le cas par exemple du #IceBucketChallenge, #IceBucketChallengeun défi ou le participant est filmé en train de se verser un seau d’eau glacée sur la tête, qui a permis de récolter plus de 115 millions de dollars pour lutter contre la maladie de Charcot.

Plus généralement, les hashtags permettent d’exprimer une émotion, une humeur, une photo, à un instant T. Comme par exemple #IlPleutEncore, #MOOTD (Mood of the day, soit votre humeur du jour), #picoftheday ou #photooftheday (pour votre photo du jour) etc…   Un article sur la signification des hashtags vous intéresserait-il ?

 

Et vous, êtes-vous adepte du hashtag ? Quel est votre hashtag favoris ? Dites-le nous en commentaire !

Share This

Partagez notre contenu

Likez, Twittez, Partagez sans modération !